Annuler

L’impact de la pop-culture sur la perception du diamant

Le diamant est une pierre fortement représentée dans la culture pop. On retrouve des mentions de ce dernier dans de nombreuses œuvres populaires dont il est parfois l’objet principale. Dans cette partie, nous vous démontrons comment la culture pop américaine a contribué à donner au diamant son prestige et sa supériorité à travers différents exemples.

 

Comment la Pop Culture a mis en avant le diamant ?

Les 70 dernières années de musique, de films, ou d’émissions télévisées diffusant la culture pop ont contribué à la popularité croissante des diamants dans la société américaine et au romantisme de la bague. Non seulement la culture pop a romancé la bague en diamant pour les femmes comme un objet qu’elles désirent et espèrent recevoir un jour dans le cadre de leur conte de fées éternel, mais la proéminence des diamants dans des histoires passionnantes et pleines d’action sur les cambriolages et les espions ont ajouté une couche de masculinité qui a subtilement souligné leur importance et leur valeur pour les futurs mariés à travers l’Amérique.

L’un des films les plus réussis et influents et parmi les plus célèbres de tous les temps est sans doute « Autant en emporte le vent » paru 1939. Près d’une décennie avant que les 1ères campagnes publicitaires de la De Beers ne prennent vie. Adapté du best-seller de Margaret Mitchell, roman lauréat du prix Pulitzer en 1936, il raconte l’histoire de Scarlett O’hara et de Rhett Butler pendant la guerre civile dans le sud des Etats-Unis. Il a remporté les 8 Oscars, dont celui du meilleur film, du meilleur réalisateur, de la meilleure actrice, de la meilleure actrice dans un second rôle et du meilleur scénario, devenant le film le plus rentable de tous les temps. A la fin du film, une scène montre Butler demandant à Scarlett de l’épouser, et cette dernière déclare qu’elle souhaite « un très gros diamant » sur sa bague. Cette scène d’anthologie restera gravée dans l’esprit des foyers américains.

Scène entre Scarlett Ohara et Rhett Butler dans Autant en emporte le ventScène entre Scarlett Ohara et Rhett Butler dans Autant en emporte le vent

Les idoles du cinéma couvertes d’or et de diamants

Autre influence majeure de la culture pop, les femmes iconique du cinéma américain et idolâtrées en leurs temps, symbole de l’âge d’or d’Hollywood. Howard Hawks réalisateur prolifique du vieil Hollywood, à 1930 et 1960, réalisé de nombreux films tels que Scarface, Bringing Up Baby, His Girl Friday, The Big Sleep, Monkey Business ou encore Rio Bravo.

Néanmoins, c’est son film emblématique « Gentleman prefer Blondes » avec Marilyn Monroe, qui confèrera aux diamants son image de glamour sans pareil.

Marilyn Monroe dans Gentleman prefer blondesMarilyn Monroe dans Gentleman prefer blondes

L’interprétation que Marilyn Monroe fait de la chanson « Diamonds Are A Girl’s Best Friend », est considérée comme l’une chanson importante du cinéma par l’American Film Institute, les paroles de celle-ci contribuant à influencer la soif de diamants de toute une génération, de femmes.

 

« Men grow cold as girls grow old

And we all lose our charms in the end

But square-cut or pear-shape

These rocks don’t lose their shape

Diamonds are a girl’s best friend »

 

« Les hommes deviennent froids, comme les filles vieillissent

Et nous perdrons tous nos charmes à la fin

Mais taille carrée ou une forme poire

Ces cailloux ne perdent pas leur apparence

Les diamants sont les meilleurs amis d’une fille »

 

Les films iconiques qui mettent en avant des diamants

La main au collet – Alfred Hitchcock

En 1955, Alfred Hitchcock a réalisé le film « To Catch A Thief », avec Cary Grant qui interprète le rôle d’un voleur de bijoux ayant une préférence pour les diamants et Grace Kelly qui jour le rôle d’une riche amoureuse qui possède la plus grande collection de diamants de la Côte d’Azur. Le film fut un succès critique et a remporté l’Oscar de la meilleure photographie.

Diamants sur canapé – Blake Edwards

En 1961, Audrey Hepburn obtient le rôle principal dans « Holly Golightly », un personnage créé par Truman Capote dans son roman de romantique-comédie, Breakfast at Tiffany’s.

Dans toutes les affiches promotionnelles du film, Hepburn y est représentée avec un gigantesque collier or et diamants et de perles autour du cou.

Affiche promotionnelle pour Diamants sur canapeAffiche promotionnelle pour Diamants sur canapé

La panthère rose – Blake Edwards

Deux ans plus tard, en 1963, l’un des premiers films sur les diamants visant un public plus masculin voit le jour. Il s’agit de « The Pink Panther », avec pour vedette Peter Sellers dans le rôle de l’inspecteur Jacques Clouseau. Dans ce film, la Panthère rose est un diamant rose, précieux et rare, s’inspirant de la mythique histoire du Daria-e-Noor, diamant découvert dans les mines de l’Inde.

La panthère rose diamant rose fictif présente dans le film à gauche Daria e Noor à froiteLa panthère rose présente dans le film à gauche et Daria e Noor à droite

Le ton léger et mystérieux du film, ainsi que la popularité dont a disposé le personnage de l’inspecteur Clouseau, ont permis la création d’une longue franchise, essentiellement centrée sur le diamant qui comprenait 11 films, un dessin animé à succès et une place permanente dans l’histoire de la culture pop.

En 1993, un groupe de cambrioleurs de diamants connus sous le nom de Pink Panthers a fait la une des journaux pour une série de 120 vols de bijoux de prestige, situés dans des lieux hautement sécurisés.

D’autres nombreux, films portant sur le diamant sont parus dans les années 1970 et 1980.

Pretty woman – Gary Marshall

En 1990, Julia Roberts joue aux côtés de Richard Gere dans « Pretty Woman ». Dans cette comédie romantique, Julia Roberts y interprète le rôle de Vivian, qui lors d’une scène s’extasie devant un collier de rubis et de diamants valant 250,000 $.

Julia Roberts et Richard Gere dans Pretty WomanJulia Roberts et Richard Gere dans Pretty Woman

Titanic – James Cameron

Par la suite, c’est au tour de James Cameron en 1997, d’écrire et de réalisé ce qui était censé être un petit film avec Leonardo DiCaprio et Kate Winslet intitulé « Titanic ». Alors que le nom du film suggère qu’il relate du naufrage du célèbre bateau de croisière, l’histoire débute par un groupe de chasseurs de trésors qui est à la recherche du « Heart of the Ocean », un collier de diamants fictif plus précieux et plus beau que le renommé diamant Hope. L’histoire narrée par la Rose d’aujourd’hui racontant ce qui s’est passé sur le navire, alors qu’elle détient secrètement le bijou.

Kate Winslet dans TitanicKate Winslet dans Titanic

Le film « Titanic » a été un véritable carton, premier film à récolter plus d’un milliard de dollars au box-office, et remportant 11 Oscars, dont celui du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure chanson originale. L’influence culturelle et l’impact du Titanic sont indéniables. C’est l’une des réalisations cinématographiques les plus importantes de l’histoire, et au cœur de son histoire se trouve un diamant.

Depuis lors, les diamants et les bagues de fiançailles n’ont pas manqué d’être l’élément clé de l’intrigue dans de nombreux films parmi les plus appréciés des Américains. De la bague en diamant de Daisy Buchanon dans « The Great Gatsby » au collier en diamant de Satine dans « Moulin Rouge ». Le diamant s’illustre aussi dans des séries et saga comme « Legally Blonde », « Sex and the City » ou encore « Twilight », pour la plupart mettant en scènes des héroïnes féminines recevant d’impressionnantes bagues en diamant de leur amant.

Friends – James Burrows

Pour finir, Jennifer Aniston, dans la série « Friends », une sitcom chère à toute une génération, a aussi eu le droit à son diamant. Dans la finale en deux parties de la saison six intitulée « The One with the Proposal », Monica et Chandler se fiancent, clôturant des années de flirt devant les téléspectateurs du monde entier.

Ainsi, les éléments cinématographiques mettant en valeur le diamant ne manquent pas.

Parmi les éléments culturels importants conférant au diamant son image singulière, on retrouve sans nul doute le hip-hop, genre musical apparu à la fin du 20e siècle, dans lequel les bijoux portés revêtent une symbolique forte. L’histoire des chaînes remonte il a 75.000 ans, portées dans l’Egypte ancienne comme des symboles spirituels qui avaient pour but d’éloigner les mauvais esprits. L’or, orné de différentes pierres précieuses, représentait alors la domination et le pouvoir, démontrant le succès et la richesse du propriétaire.

 

Le monde de la Rap tout en or et diamants

Les rappeurs portent leurs bijoux or et diamants comme des trophées. Pouvoir et domination, les raisons s’apparentent assez à l’ancienne Egypte, auxquelless s’ajoutent un aspect musical et artistique. La musique hip hop a historiquement émergé les communautés afro-américaines dans années 1970.

La musique hip hop est alors, comme beaucoup de mouvements artistiques contestataires tels que le rock ou jazz, d’exprimer leurs griefs d’une partie de la société. Grâce à la musique hip hop, certains rappeurs ont gravi les échelons pour devenir plus riches et avoir une meilleure qualité de vie.

C’est ainsi que les rappeurs ont voulu acquérir des chaînes faites de diamants et or afin de montrer leur nouveau statut dans la société. Le premier artiste à l’introduire étant le groupe RUN DMC dans les années 1980, d’autres artistes connus ont alors suivis tels que Eminem ou encore Jay-Z, faisant de la chaîne un élément central de la culture hip-hop.

La culture hip-hop met en avant le fait d’être populaire et accomplis, les rappeurs doivent donc montrer à leurs fans et « rivaux » qu’ils ont réussis à atteindre le sommet de l’échelle. Le port de bijoux clinquants, constitués d’or et de diamant sont alors pour eux le moyen d’exprimer leur fortune nouvelle.

Par ailleurs, le style d’un artiste et plus particulièrement d’un artiste hip-hop est une démonstration de sa personnalité, la joaillerie sert alors comme un moyen de refléter une image de richesse et d’attractivité afin de séduire son audience.

 

Mais il existe également des raisons sociologiques et juridiques à cette prédominance des bijoux en or et diamants et en particulier à ces chaines en or couvertes de diamants dans la culture hip-hop. Depuis l’émergence de ce genre musicale, il a existé un conflit d’intérêts entre la loi et le hip hop, en raison du fait que ce dernier tire ses origines de milieux sociaux associés à des affaires de gangsters et de crimes. Cela a rendu difficile pour les artistes hip hop de garder leur argent sous forme de liquide. Les artistes hip hop achètent donc des diamants avec leur argent afin de pouvoir récupérer facilement des liquidités partout où ils se trouvent.

Par ailleurs, les banques sont également des institutions qui peuvent être réquisitionnées dans le cadre d’enquêtes juridiques par la justice. C’est ainsi, que les rappeurs des années 1990 étant réticents à l’idée de placer leur argent dans des institutions bancaires car ils peuvent voir leurs avoirs gelés à tout moment. L’investissement dans des bijoux coûteux composé par exemple de diamants, leur garantie une conservation plus ou moins sûre de leur patrimoine.

 

La joaillerie Seijna vous propose une large gamme de bijoux en or 18K et de diamant de hautes qualités, qui sauront vous ravir pour un port quotidien ou lors de vos grands évènements.

5/5 - (4 votes)

JOAILLERIE SEIJNA PARIS & VOUS

livraison offerte le jour même par coursier à Paris et proche banlieue (sous réserve de disponibilité du bijou)

livraison express sécurisée offerte en France et dans l'union européenne

livraison sécurisée UPS partout dans le monde

échange ou remboursement sous 15 jours

votre bijou seijna vous est livré dans un luxueux écrin exclusif

tous les bijoux seijna sont en or 18 carats 750 millièmes certifiés par le poinçon à tête d'aigle

bijoux seijna

Recevez l'irrésistible newsletter seijna
et bénéficiez de :

-10% sur votre premier achat (jusqu'à 1200€)
-15% sur votre premier achat (au-delà de 1200€)



0
    0
    VOTRE PANIER

    Payez en 2,3 ou 4 fois sans frais

    Votre panier est videRetourner à la boutique