Annuler

Anvers capitale mondiale du diamant

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi tous les diamantaires se rendent à Anvers, ou bien encore pourquoi la plus importante bourse de diamant au monde sur situe sur les abords de la ville côtière belge ?

Anvers : capitale mondiale des diamantaires ?

Anvers est incontestablement la capitale mondiale du diamant, qui voit transiter en son sein près de 84% des diamants bruts du monde et 50 % des diamants taillés La ville ne cesse d’attirer les négociants internationaux à la recherche de diamants de la plus haute qualité.

Mais comment Anvers est-elle parvenue à acquérir ses lettres de noblesse ? Découvrez l’histoire exceptionnelle de la ville et de son mythique quartier du diamant.

Mais alors comment s’est construit cette réputation ?

Avant même d’être renommée pour ses fameux diamants, Anvers était déjà considérée comme l’un des centres commerciaux et financiers les plus importants d’Europe occidentale. Son emplacement sur les rives l’Escaut, relie la ville à la mer du Nord, facilitant son ascension commerciale dès le début du 14ème siècle, lui permettant alors d’accueillir la première bourse du monde, où l’on pouvait y échanger des matériaux précieux tels que, l’or, l’argent ou encore et le cuivre.

Toutefois, c’est à la fin du XVe siècle, qu’Anvers commence à être désigné comme le centre névralgique du commerce diamantaire. Ainsi, les premières transactions ont débuté il y a plus de 500 ans, alimenté par la production des mines de l’Orient, notamment la mythique mine de Golconde en Inde. Ainsi, la première trace écrite retrouvée de l’existence du commerce de diamants dans la ville remonte à 1447. Il s’agissait alors d’un édit publie par le magistrat de la ville, qui établissait des mesures strictes contre le commerce de fausses pierres précieuses, dont les diamants.

Lodewyk Van Berken

En 1476, Lodewyk Van Berken transforme l’industrie du diamant, en mettant au point le « scaif », nouvel outil de polissage de la pierre, qui lui confère un scintillement encore plus étincelant causé par les multiples facettes créées. Les commandes de l’aristocratie européenne affluent alors, et lorsqu’en 1477, l’archiduc Maximilien d’Autriche choisi d’offrir à sa future épouse Marie de Bourgogne une bague en diamant, il donne une impulsion encore bien plus grande à cette industrie fleurissante.

Lodewyk Van Bercken

Lodewyk Van Bercken

Quelques années plus tard, en 1498, la découverte d’une route maritime directe vers l’Inde, contournant l’Afrique par le fameux navigateur portugais Vasco de Gama, renforce d’autant plus la position d’Anvers dans le commerce des diamants.

Peu à peu, les diamantaires locaux ont vu leur renommée s’affirmer, bénéficiant d’une réputation qui leur confère rigueur et souci du détail, capable de proposer des sélections de pierres sans nulle comparaison sur le vieux continent européen.

On raconte même que le roi de France, François Iᵉʳ, a fini par préférer commander ses diamants aux maîtres tailleurs d’Anvers plutôt qu’à Paris.

Les joailliers d'Anvers

Les maitres joailliers d’Anvers

Le district du diamant d’Anvers

Avec l’apparition du marché nouveau des bijoux en diamants, la ville devient « the place to be » pour les clients exigeants et les connaisseurs qui souhaitaient se procurer des pierres parmi les plus prisées.

Le Diamantkwartier, quartier mythique

Le Diamantkwartier, quartier mythique

Aujourd’hui, la ville abrite plus de 1 700 entreprises diamantaires, avec des transactions de diamant estimées à près de 46 milliards de dollars de diamants en 2017. Le quartier diamantaire d’Anvers, également connu sous le nom de Diamond District, possède quatre des trente bourses de diamants les plus importantes du monde :

  • Le Beurs voor Diamanthandel spécialisé dans le diamant poli
  • Le Diamond Club van Antwerpen spécialisé à la fois en diamant poli et diamant brut
  • Le Vrije Diamanthandel spécialisé en diamant brut et diamant poli
  • The Antwerpse Diamantkring spécialisé dans le diamant brut uniquement
diamants bruts

Diamants bruts

Bien que la superficie totale du quartier ne soit que d’1 km2, et ne s’étend que sur 5 rues, son chiffre d’affaires atteint les 54 milliards de dollars par an. Le quartier compte près de 380 ateliers qui fournissent à 1 500 entreprises des services de taille et de polissage de pierres précieuses, le tout se structurant en plusieurs blocs adjacents à la gare centrale de la ville (Antwerp Centraal), et ne trouvant qu’à quelques minutes à pied du ‘Meir’, la principale rue commerçante d’Anvers, faisant de celui-ci de loin le centre de concentration le plus important de l’industrie, avec des expéditions directes des mines sud-africaines, australiennes, russes et canadiennes.

Gare centrale d'Anvers

Gare centrale d’Anvers

Ce quartier emblématique de la ville préserve encore les traditions et l’esprit singulier des marchands historiques, qui ont contribués à l’établissement d’une industrie du diamant solide.

Antwerp Worl Diamond Center (AWDC)

Antwerp Worl Diamond Center (AWDC)

En 1973, le Antwerp World Diamond Center (AWDC) ouvre ses portes et devient l’une des sociétés privées les plus importantes du marché des diamants, dont l’une des missions principales est de coordonner le secteur diamantaire anversois. Situé à Hoveniersstraat, dans le centre portuaire, l’entreprise a notamment la charge de diriger les importations et exportations de la ville.

Diamants taillés

Diamants taillés

Déborah Lombroso, créatrice de Seijna Joaillerie se rend régulièrement à Anvers pour vous proposer une sélection de diamants de haute qualité, sertis sur des bijoux qui sauront ravir votre cœur.

Découvrez les collections de bijoux en diamants de Seijna Joaillerie

5/5 - (5 votes)

JOAILLERIE SEIJNA PARIS & VOUS

livraison offerte le jour même par coursier à Paris et proche banlieue (sous réserve de disponibilité du bijou)

livraison express sécurisée offerte en France et dans l'union européenne

livraison sécurisée UPS partout dans le monde

échange ou remboursement sous 15 jours

votre bijou seijna vous est livré dans un luxueux écrin exclusif

tous les bijoux seijna sont en or 18 carats 750 millièmes certifiés par le poinçon à tête d'aigle

bijoux seijna

Recevez l'irrésistible newsletter seijna
et bénéficiez de :

-10% sur votre premier achat (jusqu'à 1200€)
-15% sur votre premier achat (au-delà de 1200€)



0
    0
    VOTRE PANIER

    Payez en 2,3 ou 4 fois sans frais

    Votre panier est videRetourner à la boutique